France Inter
Accueil > Qu’est-ce qu’un algorithme ?

Qu’est-ce qu’un algorithme ?

Thématique : Numérique & Démocratie / Temps : 1h00 / Supports :
article, vidéo. Pour aller plus loin : l’escape game « Algo’scape »

On les utilise au quotidien sans presque s’en rendre compte, mais les algorithmes se sont immiscés dans tous les aspects de nos vies. Moteurs de recherche, sites de rencontres, réservation de voyages, réseaux sociaux… Tous utilisent ce procédé de calcul pour nous présenter le résultat qui semble le plus adaptés à nos recherches. Pourtant, peu de personnes comprennent leur fonctionnement et les conséquences de leur utilisation sur la société et ses individus. Voici un parcours pour les observer de plus près et apprendre à être plus conscients de leur rôle.

Infographie: Une minute sur Internet en 2020 | Statista Vous trouverez plus d’infographie sur Statista

Selon certaines études comme celle-ci, produite par le fournisseur de données Statista en 2019, une minute sur internet en 2020 correspondrait à : 347 222 stories Instagram créés, 404 444 heures de vidéos regardées sur Netflix, 2704 installations de l’application TikTok… Tous ces contenus, à l’échelle d’Internet, se mesurent en gigaoctets si on parle de jours, et en zettaoctets si on mesure toutes les données produites dans une monde en une année. Le stockage de cette immense quantité de données sur une base numérique a un nom : le Big Data.

Les données stockées sur le web sont si nombreuses que si l’utilisateur se retrouvait face à elles sans aide, il ne s’y retrouverait pas. C’est pour cela qu’ont été créé les algorithmes.

Qu’est-ce qu’un algorithme ?

Le mot « algorithme » vient du nom d’un grand mathématicien perse, Muhammad ibn Musa al-Kharezmi, et du mot grec pour dire « nombre » : arithmos. L’algorithme est une méthode de calcul ayant pour but de résoudre un problème à l’aide d’une suite d’opérations. On peut comparer l’algorithme à une recette de cuisine : pour aboutir à un résultat satisfaisant, il faut sélectionner les bons ingrédients, et suivre les étapes de la recette dans le bon ordre.

Dans la vidéo ci-dessous, Mohammed Ali Sayed, ancien élèves d’InterClass’, interviewe Dominique Cardon, professeur et sociologue du numérique, sur le rôle des algorithmes dans nos vies.

2 exemples d’algorithmes… et leurs limites

Google Algorithme : dans les coulisses d’un moteur de recherche

Depuis la création du web par le chercheur Tim Burners-Lee le 6 août 1991, plus de 1,78 milliards de sites ont été créé pour permettre aux utilisateurs de se repérer dans cette immensité de données. En réalité, Google utilise plusieurs algorithmes qui sont régulièrement mis à jour. Chacun a son propre rôle dans le classement des résultats qui apparaissent quand un utilisateur saisit une recherche. Voici quelques exemples des critères que ces algorithmes analysent :

  • les mots-clés saisis dans la barre de recherche, ceux utilisés par les sites, dans les titres des pages et dans leurs contenus.
  • la notoriété des sites : plus un site a de visites, plus Google estime qu’il doit contenir des données intéressantes pour l’auteur de la recherche
  • Votre localisation : la même recherche saisie depuis Paris ou depuis Londres ne donnera pas les mêmes résultats
  • l’adaptabilité des sites sur téléphone mobile (site responsive)
  • la rapidité de fonctionnement d’un site

Tinder : le grand « match » ? Une affaire de calcul

Cette application de rencontre utilise plusieurs algorithmes pour calculer :

  • le nombre de visites sur un profil
  • le nombre de « matchs » (un « match » met deux personnes en contact lorsqu’elles se plaisent réciproquement)
  • le profil des personnes qui acceptent ou refusent
  • la popularité des personnes matchées, etc.

Ces calculs avaient jusqu’à récemment pour but d’établir pour chaque utilisateur une note de « désirabilité », appelée le « score Elo », permettant à l’application de connecter des profils avec un score similaire. Apparaît alors un problème : les profils les plus « populaires » se voyaient proposer d’autres profils populaires, tandis que les profils estimés moins « désirables » par Tinder n’avaient dans leur choix que des profils du même score. Tinder a annoncé la fin de son utilisation du « Elo score » en 2019 à la suite de critiques : ce système de score aurait participé à augmenter les discriminations et les inégalités entre utilisateurs. L’application utilise aujourd’hui un nouvel algorithme dont le fonctionnement n’a pas été dévoilé.

Pour aller plus loin : « Algo’scape : au coeur des algorithmes »

De niveau lycée, ce jeu d’évasion appelé « Algo’scape » a été mis au point par Sophie et Jérémy Gronfier, du Lycée Anna Judic à Semur-en-Auxois. Il associe de façon pédagogique l’algorithmique et l’éducation aux médias et à l’information, pour faire découvrir aux élèves le fonctionnement des algorithmes de personnalisation sur le Web (exploitation des données personnelles, ciblage des informations) ainsi que des algorithmes cryptographiques (protection des données).

Cette séquence référencée dans Édubase a été élaborée dans le cadre des TraAM EMI 2018-2019 (Travaux académiques mutualisés, Direction du numérique pour l’éducation, MENJS).